Séminaire Développer les talents (Réalisation)

Atelier de création musicale collective : le rap du facilitateur

J’ai conçu et animé mon premier séminaire lors de ce début d’année 2022 dans le cadre de “la journée de l’équipage” avec les intervenants de Développer les talents.
Je vous invite à lire le premier article concernant le cadrage et la conception de ce séminaire.

Ci-dessous je vous présente un compte rendu de cette journée. Nous aborderons les résultats et je vous ferai un retour sur l’expérience vécue.
Pour cette journée j’avais pour intention d’amener progressivement les participants vers la création collective d’une chanson de rap. Pour cela j’ai séquencé la journée en plusieurs parties, plongeant petit à petit les participants dans cet univers.

Inclusion

Les participants devaient apporter un accessoire de type “Djeuns” pour cette journée. J’ai organisé une inclusion où chacun se présente et utilise l’objet apporté pour illustrer ce qu’il souhaite apporter à cette journée. L’utilisation d’accessoires, de déguisement est un bon moyen pour mettre les participants dans le bain. Cela permet de se mettre dans un personnage, de briser la glace et mettre de côté la timidité.

Présentation croisée en vers

Ensuite, l’idée était d’introduire la musicalité et la structure poétique tout en permettant aux participants de mieux se connaitre. Pour cela, j’ai rapidement fait quelques rappels sur les différents types de rimes, sur les vers et les strophes. Nous avons formé des binômes et chacun devait présenter au groupe son partenaire de manière poétique après avoir échangé avec lui.

Ecriture

Il existe de nombreuses techniques pour écrire les paroles d’une chanson. De mon point de vue, l’une des plus accessible est de partir d’une base de mots qui riment ensemble, pour ensuite écrire chaque vers en les terminant par les mots sélectionnés. J’avais pour objectif d’obtenir une chanson et pour intention que les participants vivent ensemble une expérience ludique associée à leur métier d’intervenant.

J’ai adapté la technique de facilitation de la fleur de lotus pour entamer ce processus. Le thème de la chanson était le rap du facilitateur. J’ai disposé 3 fleurs de lotus et réparti les participants en 3 groupes. J’ai demandé aux participants de choisir ensemble 7 mots qui évoquent le quotidien en tant que facilitateur. Les participants ont ensuite placé ces mots autour du centre de fleur. Dans une deuxième partie je leur ai demandé de trouver des mots qui riment avec chacun de ceux écrits auparavant.

Cette phase de divergence a permis de développer une grande quantité de contenu pour l’écriture des couplets.

 

 

J’ai fait écouter au groupe l’instrumentale de la future chanson que j’ai préalablement sélectionnée. J’ai choisi d’utiliser celle de “J’ai mal au mic” de Oxmo Puccino (crédits Believe Music). Cette instrumentale lente m’a semblé facile à appréhender pour le groupe.

Vient maintenant la phase de convergence. Chaque groupe a rédigé les 3 couplets avec le contenu des fleurs de lotus. Les participants se sont bien pris au jeu et j’ai remarqué que les différents profils apportaient chacun quelque chose qui faisait avancer le groupe. Par exemple les personnes ayant des connaissances en musique aidaient les autres à trouver le rythme. J’ai ensuite réalisé un brassage au niveau des groupes afin d’améliorer les couplets. Ce brassage a permis à chacun des participants d’apporter sa touche aux couplets des groupes voisins.

Interprétation et enregistrement

A la fin de la matinée nous avions trois couplets. Après la pause de midi les participants ont commencé à s’entrainer à l’interprétation des couplets. Ils pouvaient revenir sur les textes et apporter des modifications pour ajuster le texte à la rythmique.

Nous avons réalisé une répétition générale, ensuite les participants ont arboré leurs plus beaux accessoires pour le rendu final : Le freestyle. J’ai enregistré et filmé le rendu pour que les participants puissent avoir un souvenir de cette journée et avoir une trace de leur production. J’aurais pu proposer aux facilitarappeurs de passer un par un devant le micro pour un meilleure qualité audio. J’ai privilégié l’intention de cohésion de groupe avec une prise de son collective.

Retour des participants

Ce premier séminaire en tant que facilitateur est une expérience réussie à mes yeux. L’objectif de création d’une chanson a été atteint, plus rapidement que prévu d’ailleurs. Les participants ont apprécié la journée et ont aimé le rythme progressif. Avant la journée j’avais peur que l’atelier ne prenne pas. En tant que facilitateur, je me suis appuyé sur mon déroulé progressif pour me rassurer et j’ai adapté certaines séquence fonction de ce qu’il se passait dans le groupe. Tout le monde s’est embarqué dans la dynamique collective et s’est investi dans la création de ce rap du facilitateur.

“Si au début de la journée on m’avait dit que l’on ferait une chanson de rap, je n’aurais pas cru que l’on y arriverais.”

“Ça donne des idées.. je serais content de proposer ça à nos clients”

“Cette expérience ludique est super pour un team building, on s’amuse et ça crée / resserre les liens”

Partager cet article
🖌Infographiste et Web Designer💻 J'aime la 🎶 , les Arts ❤️, le 🏀 , le 🛹 et le 🏄‍♂️. Peace and love. Niveau de contribution au blog : ⛵